15/12/13

Gramsci et le politique

  • Cet article a été initialement publié dans la revue format papier ContreTemps n°18, avec pour sous-titre « De l’État comme "événement métaphysique" à l’hégémonie comme "fait philosophique" ». Peter Thomas est maître de conférences en sciences politiques à l'Université de Londres (Brunel). Il est l'auteur de l'un des principaux ouvrages de référence du renouveau des études sur Gramsci dans la théorie sociale contemporaine, ‘The Gramscian Moment’
Antonio Gramsci ✆ Gabriele Cancedda
Peter Thomas  |  L’une des formes de la prise en compte dans le champ de la philosophie politique des vagues de protestation contre le « nouvel ordre mondial » des années 1990, en particulier des divers mouvements politiques et sociaux du nouveau millénaire, a été le regain d’intérêt pour la nature « du » politique dans sa relation à « la » politique. Même – et en particulier - dans leurs hésitations, leurs faiblesses et leurs défaites, ces mouvements ont été à l’origine du débat sur les paramètres nécessaires à la définition aujourd’hui d’un projet politique de gauche réaliste. Ces discussions ont alors rouvert, au moins pour un courant « minoritaire » significatif, la question de