13/4/13

Antonio Gramsci / Vers une nouvelle culture socialiste

Nicolas DUTENT
  • Extraits de « Antonio Gramsci, Guerre de mouvement et guerre de position, La Fabrique, 2012, Textes choisis et présentés par Razmig Keucheyan publiés avec l’aimable autorisation de l’éditeur.
  • "Le pessimisme de la connaissance n'empêche pas l'optimisme de la volonté"
  • Le plus prometteur des penseurs critiques contemporains est mort dans une prison fasciste en 1937. Il s’agit d’Antonio Gramsci, communiste italien, auteur de célèbres Cahiers de prison dans lesquels il élève le marxisme vers des sommets.
Pourquoi lire Gramsci aujourd’hui ?

Il arrive que les éléments saillants d’une conjoncture politique soient plus faciles à appréhender par l’entremise de penseurs disparus. Leurs analyses regagnent soudain en actualité, parfois après avoir subi une longue éclipse, car elles mettent en lumière certains déterminants essentiels de la nouvelle période. [...]

Margaret Thatcher, Tony Blair & les défaites de la gauche britannique / Leçons du “néogramscisme”

Margaret Thatcher & Tony Blair
✆ Steve Bell
Fred Falzon

« Thatcher est morte, vive le thatchérisme ! », semblent s'écrier les élites néolibérales, au pouvoir ici et ailleurs, de droite comme de "gauche". Evidemment, nous ne pleurerons pas pour notre compte celle qui – outre son soutien sans faille au général Pinochet et sa responsabilité dans la mort de Bobby Sands et de ses camarades – fut « le premier ministre le plus diviseur et destructeur des temps modernes » (Ken Loach). Mais il importe avant tout d’analyser le thatchérisme et son emprise contemporaine, pour en tirer des leçons politiques ; c’est à cela que s’emploie Fred Falzon dans la longue étude que nous publions ici.