12/5/13

Le devoir & l’inquiétude / André Tosel ou l’acuité du marxisme

Claude Monet
✆ Crepúsculos en Venecia
Vincent Charbonnier
  • “Songez qu’ailleurs, tant d’hommes n’ont pas plus de son que les pièces de bronze dont on paie leur misère” / Paul Éluard, Le devoir et l’inquiétude
  • “Il est difficile de devenir marxiste. Puis il est difficile de l’être […] Personne ne naît marxiste. Chacun peut le mesurer par sa propre expérience : il n’est pas aisé, dans le monde capitaliste d’apprendre à vivre et à penser contradictoirement à l’ordre établi, quand il repose sur la force d’intérêts si puissants, d’illusions si subtiles et de si vieilles habitudes. La tentation n’en est que plus grande, pour qui s’est dépris de l’ordre ancien, de chercher quelque repos dans les sécurités de l’ordre nouveau, de la théorie qui l’annonce comme de la pratique qu’il l’institue.” / M. Verret, Théorie et politique
Assurément, chaque voix est singulière et l’écriture son lieu le plus commun. Certaines, toutefois, le sont plus que d’autres. Ainsi la voix d’André Tosel est-ellesingulièrement singulière, en particulier dans le marxisme français. Par son écriture tout d’abord. Dense, précise, contractée, «sur-synthétique» parfois, au risque d’irriter tant plusieurs lectures sont parfois requises pour pleinement saisir le sens du propos, il s’agit clairement d’une langue exigeante qui accomplit la pensée. Par l’empan de sa réflexion ensuite dont la variété des thèmes et le nombre des travaux publiés impressionne. Par le caractère authentiquement marxiste de son intervention, indissociablement historique et philosophique, théorique et politique – une intervention nullement restreinte au champ «spécialisé» du marxisme, ni enfermée en sa dimension philosophique.


Par sa fidélité maintenue au marxisme et à l’engagement communiste enfin, une fidélité (auto-)critique et résolument non féale à des principes et à des choix fondamentaux, précisément maintenus parce que discutés (et réciproquement), et cela en dépit des sévères reflux de l’Histoire qui en ont fait vaciller plus d’un, de l’amende au reniement en passant par l’abandon. « Je suis, nous a-t-il une fois confié, un professeur-militant qui a essayé de résister ».

http://hal.inria.fr
http://hal-ens-lyon.archives-ouvertes.fr

Cette fidélité au marxisme s’est construite au croisement, et sous leur influence, de deux marxismes «créateurs» du XXe siècle, Althusser et Gramsci, lesquels ont entrepris de relire Marx, non par stupide dévotion mais précisément portés par le devoir et l’inquiétude, parce que « tant d’hommes n’ont pas plus de son que les pièces de bronze dont on paie leur misère » (Éluard). On ne saurait mieux caractériser que le poète, la puissance et le ressort profondément humanistes de la singularité de la voix comme de l’ouvrage intellectuel de Tosel.

English / PDF
Presentación histórico-crítica de un trabajo de André Tosel, filósofo marxista francés, profesor emérito de la Universidad de Niza, especialista de Marx, Gramsci y Labriola (y más específicamente del marxismo italiano), de Spinoza y de filosofía política
Escoger entre estos dos archivos / Choisissez entre ces deux fichiers / Choose between these two files